Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash


LA FIGUE LONGUE NOIRE DE CAROMB


Une filière agricole en pleine expansion

La figue longue noire de Caromb, culture historique et emblématique du terroir vauclusien, est aujourd’hui en plein essor. Une filière agricole et économique se développe et s’organise autour de ce produit aux saveurs subtiles et généreuses. Pour accompagner ce développement, la Confrérie de la Figue Longue Noire de Caromb a décidé de mettre en place un programme de promotion auprès des consommateurs. Pour les producteurs, cette communication devra faciliter la notoriété du produit, sa reconnaissance dans les circuits de distribution et donc sa commercialisation.
La Figue Longue Noire de Caromb, appelée aussi Douquiera Negra ou encore Perroquine est une variété de figue à gros calibre (de 6 à 8cm de longueur et de 4cm de largeur, d’un  poids moyen de 70 grammes), à la forme allongée, très sucrée, au goût affirmé particulièrement savoureux. Sa peau fine est d’un beau bleu-violet profond et sa chair rouge rosé. Juteuse et parfumée, elle présente une bonne tenue et affiche de remarquables qualités de conservation. Fruit de l’été par excellence, la Figue Longue Noire de Caromb voit sa consommation progresser et la production actuelle ne suffit pas à la demande des consommateurs.
Généreuse, le Figue Longue Noire de Caromb donne deux récoltes, la première début juillet, la seconde aux alentours du 20 août. Certains vergers étant plus ou moins précoces, la figue est ainsi disponible sans interruption pendant la saison estivale. Ces caractéristiques font de la Figue Longue Noire de Caromb une figue haut de gamme, conditionnée aujourd’hui dans des emballages valorisants qui préservent sa conservation et facilitent sa commercialisation. Dégustée fraîche ou cuisinée, la Figue Longue Noire de Caromb fait merveille. Ses arômes délicieux et ses qualités nutritionnelles en font un fruit de plus en plus apprécié des consommateurs.
Dans le sud de la France, la production de la Figue Longue Noire de Caromb représente environ 100 tonnes de fruits. En Vaucluse la culture de la Figue Longue Noire de Caromb a connu un net regain au cours des trois dernières années, laissant présager un fort développement de sa production. Les nouvelles plantations réalisées sur la commune de Caromb et dans les villages environnants devraient porter leurs fruits dès la saison 2012. La capacité de production sera doublée très rapidement pour atteindre 40 tonnes, confortant ainsi la position du Vaucluse au 3ème rang de producteur français de figues.


Le Vaucluse renoue avec la culture ancestrale de la figue

Le figuier commun est connu depuis plus de 5000 ans et serait d’origine d’Asie Mlineure, d’Afghanistan plus précisément. Il est arrivé en France et à Caromb via la Grèce et l’Italie. La Figue Longue Noire de Caromb s’est épanouie dans les terres chaudes et ensoleillées au sol sec, fertile et légèrement calcaire. Variété autofertile, la Longue Noire de Caromb n’a pas besoin d’autres figuiers pour être pollinisée.

Une histoire de terroir
La tradition arboricole de Caromb est étroitement liée à l’histoire du village. A Caromb, le verger de figuiers est né avant la guerre, dans les années 1920. Les Anciens se souviennent volontiers qu’à l’époque « Tout le monde avait des figuiers, et on passait l’hiver avec l’argent des récoltes de figues ». Il a succédé aux oliveraies qui étaient alors la culture dominante de la commune et pendant longtemps, les familles ont cultivé l’olive et la figue. Aujourd’hui encore, Caromb possède la plus forte densité d’oliviers de Vaucluse.
Les établissements Courrias, expéditeurs basés à  Caromb, ont été parmi les premiers à valoriser la figue longue noire en indiquant sur les emballages « Figue de Caromb ». Le second « parrain » de la Figue Longue Noire de Caromb fut Henri Jabouin qui a produit des plants de figuiers baptisés « Figuier de Caromb ».
Puis, dans les années 1970, le vignoble et les fruitiers – principalement l’abricot – ont peu à peu remplacé la figue, moins rentable.
La décennie écoulée a vu l’agrandissement du verger de figuiers autour de Caromb.


La Figue Longue Noire de Caromb, des atouts pour séduire les consommateurs

Des arômes uniques en cuisine
La Figue Longue Noire de Caromb se déguste fraîche ou sous forme de confitures et chutney. Elle peut être séchée mais révélera davantage tous ses arômes en cuisine. Rôtie, légèrement cuite ou dorée à la poêle, sa saveur est appréciée pour accompagner les foies gras et les gibiers, les viandes blanches et même le poisson. On la connaît traditionnellement associée au fromage de brebis et elle se marie tout aussi bien avec un fromage de chèvre frais. Le pain aux figues a fait son entrée dans nombre de boulangeries. Elle trouve naturellement sa place au moment du dessert où elle magnifie les tartes et les crumbles. Particulièrement sucrée, la Figue Longue noire de Caromb donne une pâte de fruit savoureuse.

De belles qualités nutritionnelles
La qualité reconnue du régime alimentaire méditerranéen modèle d’équilibre nutritionnel tient notamment à sa richesse fruits et légumes frais, parmi lesquels la figue occupe une place de choix.

Intéressante pour sa richesse en fibres, la figue fraîche contient des anthocyanes, pigments violets au pouvoir antioxydant très marqué ; ces pigments anthocyaniques sont particulièrement abondants dans la Figue Longue Noire de Caromb, dont la pulpe est bien colorée.
Production  emblématique des pays du pourtour de la Méditerranée, la figue comme le raisin d’ailleurs, est un peu plus riche en glucides que les autres fruits : sa teneur peut atteindre 20g / 100g. Il s’agit en majorité de sucres simples, fructose et glucose.
Avec un apport moyen de 57 calories (239 kjoules) aux 100g, la figue fraîche est moyennement énergétique. La figue affiche une densité minérale élevée de l’ordre de 700mg aux 100g (plus de 1200mg aux 100 calories, juste après le kiwi ou la mandarine, champions dans ce domaine).
Excellente source de potassium et de calcium (60mg aux 100g), la figue possède aussi un taux de phosphore et de magnésium appréciable (23mg et 18mg aux 100g). Parmi les oligo-éléments, le fer est bien représenté (0,6mg) ; il est accompagné de petites quantités de cuivre, de zinc, de bore, de manganèse.

Panorama de la filière de production
La production de la Figue Longue Noire de Caromb est estimée à 100 tonnes environ. Elle est cultivée principalement en Vaucluse (Caromb, Sarrians), dans les Bouches-du-Rhône (Châteaurenard), mais on compte aussi des verges dans le Gard et la Drôme.

Le marché français
Le verger de figuiers en France représente 430 hectares environ pour une production nationale de 3 500 tonnes en moyenne. Le Var fournit les deux tiers de cette production. Avec 137 tonnes, soit près de 5% de la production nationale, le Vaucluse figure en 3ème position après le Var et les Bouches-du-Rhône (Bouches du Rhône : 260 tonnes). Données 2007.