Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d'Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash


2ème Fête de la Figue longue noire de Caromb
20 juillet 2008


Il aura fallu une forte pluie lors du discours du Maire pour donner réellement le coup d’envoi à la 2ème Fête de la Figue. 

Ce fut une réussite et chacun se félicite d’avoir attendu le 20 juillet pour fêter dignement la belle figue longue et noire de Caromb. Au lendemain d’une soirée mémorable sur la place du Beffroi où André Chiron, une fois encore, a su enchanter son auditoire, Caromb s’est éveillée de fort bonne heure, étonnée de tant de petites mains venues la décorer et l’embellir. Les décorateurs et décoratrices étaient à l’œuvre… les escaliers des Pénitents Gris devenaient faciles à monter, agrémentés par une superbe Comtadine habillée par Sylvia Tahon, le podium faisait le beau avec ses touffes de fleurs couleur figue,  alors que le tracteur de Michel Bonnaventure se demandait ce qui lui arrivait… jamais il n’avait été paré de la sorte. De grands panneaux, présentant des figues dans tous les états, peints par Monique Fayolle, renseignaient le visiteur à la recherche de telle ou telle animation.

La pluie a quelque peu flétri les somptueuses décorations mais l’apparat demeurait, les couleurs aussi.

Arrivèrent les confréries, les Becos Figos de Nézignan Lévêque, les Tindoulets de la Figo d’Arriège, les Amis de la Figue de Solliès Pont ainsi que les Plants de Vigne de Caromb. C’était un défilé de couleurs et d’élégance. Le groupe de danses grecques réchauffa l’atmosphère, sécha les gouttes qui tombaient ci et là. Les officiels inaugurèrent la Fête… On aurait dit que les ondées tissaient des liens ; grâce à cette solidarité spontanée, la pluie battit en retraite et laissa place à un ciel plus serein, voire même ensoleillé. C’était un soulagement, surtout pour les exposants. Les stands étaient variés et offraient des produits du terroir, des spécialités locales ou régionales, des travaux d’artisanat, des œuvres originales avec toujours un petit clin d’œil à Dame Figue.

La musique rythmée des Tontons Swingueurs battait son plein, le chanteur de rue Jean-Luc Ernestine et son orgue de Barbarie ravissait les convives attablés aux terrasses, l’animateur Gérard Luc n’oubliait personne, interrogeant l’un, puis l’autre, soucieux du bien-être de chaque participant à la Fête.

L’après-midi vit arriver la conférencière Antoinette Gilbert qui, une fois encore, sut conquérir son auditoire pendant plus d’une heure autour du thème de la figue. Arrivèrent également les Disciples d’Escoffier, l’un après l’autre, chacun avec une recette personnelle tournant autour de la figue. Ce fut alors un chassé-croisé de visiteurs intéressés par les manières dont on pouvait apprêter la figue. On a pu reconnaître Pascal Poulain, anciennement au Four à Chaux, actuellement au Dolium de Beaumes de Venise, Christian Paris, pâtissier de Vaison-la-Romaine, Philippe Valencia, pâtissier aux Angles, Christian Brunet, traiteur à Carpentras, Richard Bagnol du restaurant L’Oulo de Mazan et Pascale Maltagliati de L’Instant Gourmand de Caromb. Enfin, on a pu découvrir Dominique Vial, en passe de reprendre la boulangerie pâtisserie du Cours de la République de Caromb. La Chapelle des Pénitents devenait presque trop exigüe… tant les démonstrations des chefs étaient passionnantes ; cependant, dans le fond de la chapelle les feuilles de figuier racontant la figue en littérature ainsi que l’exposition de toiles sur le thème de la figue ont attiré de nombreux curieux.

Pendant ce temps, les enfants s amusaient sur le manège de Bab’s  le Clown, faisaient un tour de village juchés sur l’âne Fripouille d’Etienne Cavaillé, ou encore se faisaient joliment décorer par  la maquilleuse, tandis que les plus grands profitaient des jeux anciens sur la contre-allée… le soleil étant définitivement revenu.

La tombola était sous le contrôle averti de l’Association Un Point de plus alors que le concours de Confitures attirait les gourmets. Pendant plus d’une heure le jury délibéra pour enfin octroyer le premier prix du jury à Patricia Bourdeau .
Qu’a-t-elle ajouté dans sa confiture pour lui donner un goût de reviens-y ? Le mystère plane encore.

Après que le groupe Kalithea eut présenté des danses très variées, on passa aux choses plus sérieuses, à savoir l’intronisation de trois personnalités du monde politique, du spectacle et de la gastronomie. Citons : Monsieur le Maire Léopold Meynaud, André Chiron et enfin Pascal Poulain : Ils furent adoubés par les confréries invitées et reçurent une médaille frappée aux armoiries de la confrérie des Plants Vigne de Caromb.

Avant l’apéritif offert par la Cave Saint Marc qui a réuni de nombreux visiteurs, les prix ont été attribués aux plus méritants. Le prix des Gourmets était décerné à un jeune homme de Mazan, alors que Béatrice Vial décrochait le Grand Prix du Jury pour des figues peintes en un tour de pinceau et que Monique Fayolle recevait le 2ème prix pour une fort belle aquarelle. Les participants à l’Atelier du Goût furent chaleureusement remerciés pour leur prestation ainsi que tous les participants à la Fête.

Que par ces lignes tous soient remerciés pour leur dévouement et leur enthousiasme. Merci à la Mairie et à son Service technique, merci à l’Atelier Mallet pour avoir participé spontanément à la réalisation des affiches et des tracts, merci au Conseil Régional, au Conseil Général, au Crédit Agricole qui ont su nous encourager en nous accordant des subventions, merci à la CoVe pour son appui logistique, merci aux commerçants de Caromb qui ont activement participé à la tombola ou à la confection de plats pour l’apéritif et un grand merci à tous les bénévoles de la Fête, sans oublier les figues qui ont su être juste à point pour la 2ème Fête de la Figue. A l’an prochain, le 19 juillet 2009 !

DSC_7693 DSC_7694 DSC_7695 DSC_7696 DSC_7697 DSC_7698 DSC_7699 DSC_7707 DSC_7708 DSC_7709 DSC_7710 DSC_7711 DSC_7712 DSC_7716 DSC_7717 DSC_7718 DSC_7720 DSC_7721 DSC_7722 DSC_7723 DSC_7724 DSC_7725 DSC_7726 DSC_7729 DSC_7731 DSC_7732 DSC_7734 DSC_7735 DSC_7736 DSC_7737 DSC_7741 DSC_7742 DSC_7744 DSC_7746 DSC_7747 DSC_7749 DSC_7751 DSC_7752 DSC_7753 DSC_7754 DSC_7755 DSC_7757 DSC_7758 DSC_7771 DSC_7773 DSC_7776 DSC_7779 DSC_7780 DSC_7781 DSC_7782 DSC_7783 DSC_7784 DSC_7785 DSC_7786 DSC_7790 DSC_7791 DSC_7792 DSC_7794 DSC_7798 DSC_7799 DSC_7802 DSC_7805 DSC_7808 DSC_7810 DSC_7811 DSC_7816 DSC_7817 DSC_7818 DSC_7819 DSC_7821 DSC_7822
  • DSC_7693
  • DSC_7694
  • DSC_7695
  • DSC_7696
  • DSC_7697
  • DSC_7698
  • DSC_7699
  • DSC_7707
  • DSC_7708
  • DSC_7709
  • DSC_7710
  • DSC_7711
  • DSC_7712
  • DSC_7716
  • DSC_7717
  • DSC_7718
  • DSC_7720
  • DSC_7721
  • DSC_7722
  • DSC_7723
  • DSC_7724
  • DSC_7725
  • DSC_7726
  • DSC_7729
  • DSC_7731
  • DSC_7732
  • DSC_7734
  • DSC_7735
  • DSC_7736
  • DSC_7737
  • DSC_7741
  • DSC_7742
  • DSC_7744
  • DSC_7746
  • DSC_7747
  • DSC_7749
  • DSC_7751
  • DSC_7752
  • DSC_7753
  • DSC_7754
  • DSC_7755
  • DSC_7757
  • DSC_7758
  • DSC_7771
  • DSC_7773
  • DSC_7776
  • DSC_7779
  • DSC_7780
  • DSC_7781
  • DSC_7782
  • DSC_7783
  • DSC_7784
  • DSC_7785
  • DSC_7786
  • DSC_7790
  • DSC_7791
  • DSC_7792
  • DSC_7794
  • DSC_7798
  • DSC_7799
  • DSC_7802
  • DSC_7805
  • DSC_7808
  • DSC_7810
  • DSC_7811
  • DSC_7816
  • DSC_7817
  • DSC_7818
  • DSC_7819
  • DSC_7821
  • DSC_7822